R.L.P. (Règlement Local de Publicité) : le point au 10 août

 

Ce règlement, qui est la résultante de 7 ans de travaux, recours et validations négociés, aboutit  depuis le 1er juillet 2015 à de nouvelles règles de publicité à l’intérieur de l’agglomération du Pays des Olonnes (Les Sables d’Olonne, Château d’Olonne et Olonne sur Mer).

Contrairement à la règlementation sur les préenseignes dérogatoires (applicable au 13 juillet 2015), qui ne concerne que les dispositifs publicitaires en dehors des agglomérations, le R.L.P. s’applique aux publicités à l’intérieur des agglos.

 Ne pas se tromper

La photo jointe est explicite, comique en même temps que révélatrice d’une certaine langue de bois. Le dispositif publicitaire (panneau) qui se trouve au second plan aurait dû disparaître au 1er juillet 2015. Malgré 5 ans de préavis, il faut à présent rajouter 3 mois de « délai de grâce » pour cause de saison estivale, pour ne pas pénaliser les annonceurs et afin de ne pas encombrer les routes touristiques avec le matériel logistique de démontage ! Ces arguments évoqués pour le démontage n’ont pas été pris en compte pour l’installation du dispositif qui se trouve au premier plan ! Et pourtant, pour le mettre en place, il a fallu déployer le même matériel… ! Où est l’erreur ? Où est la vérité ? Ce nouveau panneau installé en toute légalité et conformité avec le R.L.P. fait donc le pied de nez à l’ancien. Sans compter avec l’impact visuel qui est des plus déplorables.

Pourtant la règle dit : «  1 seul dispositif par unité foncière ». Dans ce cas précis, il en restera 2 après le démontage de l’ancien. La règle dit encore : « lorsqu’il y en a 2 en place, c’est le plus petit qui reste ». Attendons, patientons et observons… Mais on ne peut s’empêcher de penser que le regard porté sur notre environnement subit une double peine. Il aurait été si simple de grouper les deux actions (démontage et montage) pour éviter ce genre de « pataquès ». Ajoutons, pour le plaisir, que la lecture du panneau d'arrière-plan ne se trouve pas facilitée par l'installation de l'autre! Mais, après tout, il ne devrait plus être là!

 Le Bureau d’ A.P.P.